Auteure : Delia Lapensée, Gestionnaire de comptes supérieur, secteur corporative. 

Je travaille dans le milieu des réunions, congrès et salons depuis 20 ans, et j’ai toujours aimé aider les clients à organiser l’événement de leurs rêves. Aujourd’hui, j’occupe le poste de gestionnaire de comptes supérieur, secteur corporatif au Centre Shaw et tous les aspects de la planification d’événements me plaisent toujours autant. Mais surtout, j’adore travailler avec les gens.

Toute l’année, je suis habité par l’importance du contact humain, et c’est encore plus vrai à l’approche des Fêtes. Tout comme les clients qui m’apportent leur liste de souhaits pour un événement réussi, beaucoup d’entre nous avons une liste pour le temps des Fêtes : cuisiner, recevoir, décorer et trouver le cadeau parfait pour nos proches, évidemment.

Parce que j’ai la chance d’appartenir à une entreprise qui a sa communauté à cœur, je suis consciente de l’importance d’être présent pour les autres ; pas seulement pour ma famille et mes amis, mais aussi pour les personnes dans le besoin. Une de mes plus grandes fiertés au Centre Shaw est notre effort collectif pour redonner à la communauté pendant toute l’année. J’ai été particulièrement touchée par l’aide que nous avons apportée aux quartiers dévastés par les tornades qui ont frappé la région d’Ottawa-Gatineau à la fin de septembre. La brigade de nos cuisines a préparé 3000 portions de soupe réconfortante que nous avons servies, bien chaudes, aux victimes et aux infatigables bénévoles de la ville de Dunrobin pendant dix jours.

Dans le même esprit, le programme de dons communautaires du Centre Shaw, qui permet aux clients de donner leurs restes après un événement ou une conférence, m’impressionne jour après jour. Qu’il s’agisse de l’équivalent d’un camion de nourriture et de produits d’hygiène, de dizaines de milliers de pieds carrés de tapis ou des multiples boîtes de cartables, de chemises et de papier et crayons, nous arrivons toujours à trouver quelqu’un qui a besoin des objets dont nos clients ne veulent plus. Ce sont des organisations de bienfaisance et communautaires de la région ou de l’étranger qui en profitent ensuite.

Le temps est venu de faire le bilan d’une année heureuse et riche en réalisations, sur le plan personnel comme professionnel. J’ai également hâte à la nouvelle année et à ses occasions de collaborer avec mes clients pour faire en sorte que leurs événements aient des retombées positives dans la région, au pays ou à l’étranger. J’encourage tous ceux qui ont envie de faire une bonne action à communiquer avec moi pour me faire part de leurs idées pour des événements réussis aux répercussions positives et concrètes.