Le 56ème congrès de l’Association Internationale des Pompiers a débuté au Centre Shaw le lundi 8 août, avec plus de 2 200 participants venus de toutes les régions d’Amérique du Nord. Cet événement bisannuel s’est tenu au Canada pour la première fois en 16 ans et était une première pour le Centre Shaw. Le thème de l’événement était l’engagement pour l’excellence, ce qui laissait présager le reste du congrès puisque 43 des 47 résolutions ont été adoptées. Chaque jour, des tables rondes ont été organisées sur quatre sujets : le cancer dans les services d’incendie, la santé financière, les incendies touchant les milieux naturels et urbains et la santé comportementale.

Crédit photo : AIP

Impact économique

Nos visiteurs de l’extérieur ont contribué à l’économie locale en profitant de notre solide scène culinaire, du shopping au Centre Rideau et d’autres types de divertissement dans la ville. Leur réception d’ouverture, organisée par la section locale 162 d’Ottawa, a eu lieu à la brasserie Lowertown. Le District 12 a également tenu une réception plus tard dans la semaine au Heart and Crown dans le marché By. D’autres lieux comme le Westin et le Musée canadien de l’histoire ont également profité du congrès, avec des réceptions et des réunions de moindre envergure organisées dans leurs locaux. Cet événement a été classé comme un congrès ayant des répercutions à l’échelle de la ville, produisant environ 7 500 nuitées pour les hôtels locaux et stimulant l’économie de la région à hauteur d’environ 4 millions de dollars.

Crédit photo : AIP

Le responsable de l’événement, Greg Giek, explique qu’il s’agissait de son premier grand événement syndical. “Ils ont mené les affaires de leurs membres avec des motions, des actions, des discussions et des votes. Il s’agissait d’une véritable conférence d’affaires, pas seulement d’un événement éducatif ou informatif. Chaque événement que vous organisez vous expose à une nouvelle industrie et vous donne l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau. C’était un honneur de planifier cet événement pour des personnes qui mettent leur vie en danger chaque jour pour protéger la vôtre.”

Crédit photo : AIP

Jour 1

La première journée a commencé par une lecture du Révérend Canon John Bridges, suivie par le président Doug McLennan de la section 162 d’Ottawa, qui a souhaité la bienvenue aux participants dans la capitale nationale qui se trouve sur le territoire de la nation algonquine. Ooshka Migun Awaashi, membre du clan de l’Aigle algonquin, a rejoint la scène pour offrir une bénédiction tribale afin de reconnaître le territoire algonquin. Le congrès a ensuite commencé par la remise par M. McLennan au président général de l’IAFF, Edward Kelly, d’un marteau en forme d’oiseau-tonnerre fabriqué sur mesure par un sculpteur algonquin. Les hymnes américain et canadien ont été joués pendant un hommage émouvant aux membres de l’IAFF décédés dans l’exercice de leurs fonctions depuis le dernier congrès. Ensuite, le Dr Lori Moore-Merryl a présenté virtuellement le président américain Joe Biden, qui a salué les délégués et les a félicités pour leurs actes de service.

Crédit photo : AIP

La première table ronde a commencé, et le sujet était lourd, le cancer chez les pompiers. Le cancer est la première cause de mortalité professionnelle chez les pompiers, et il a coûté la vie à plus de pompiers que tout autre risque lié au travail. La directrice générale de la Société canadienne du cancer a déclaré que “Chaque année au Canada, des milliers de cas de cancer sont dus à des expositions au travail. “Il faut davantage de données pour améliorer les stratégies de prévention, mais pour l’instant, notre organisation offre une pléthore de ressources, notamment une ligne d’assistance téléphonique et un hébergement gratuit si vous devez vous déplacer pour un traitement contre le cancer.” Tous les professionnels présents à la table ronde ont convenu que la lutte contre le cancer chez les pompiers commence par davantage de recherche.

Dr.Danny Whu, M.D., MPH, – Premier médecin en chef de l’AIP. Crédit photo : AIP

Les participants ont exprimé un soutien vigoureux à l’ajout de 9,5 cents par habitant pour aider et financer la recherche sur le cancer professionnel. En outre, les délégués et les suppléants ont adopté à l’unanimité une résolution visant à fournir 500 000 $ chaque année pour renforcer la lutte continue de l’AIP contre le cancer professionnel.

“Regardez ces put__ de murs, 70 % de ces noms sont morts du cancer.” S’exclame le président général Edward Kelly en désignant le grand écran situé à chaque extrémité de la scène. Les milliers de noms énumérés sont ceux des membres de l’AIP qui sont morts dans l’exercice de leurs fonctions depuis la dernière convention.

Découvrez d’autres résolutions adoptées lors de la première journée de la conférence et regardez les moments forts de la première journée.

Jour 2

 La parole a été donnée aux membres qui ont partagé des nouvelles et les mises à jour de leurs districts et de leurs sections locales ; la gratitude remplit la salle lorsque de nombreux membres ont partagé leurs histoires personnelles.

La table ronde a commencé par le sujet du bien-être financier des membres actuels et retraités. L’objectif financier de l’organisation est de fournir aux familles des produits et des services pour les aider à atteindre la stabilité financière sans avoir à augmenter considérablement les cotisations syndicales. Les intervenants de la table ronde ont discuté de la manière dont les membres de l’AIP peuvent accroître leurs revenus et préparer leur retraite.

Photo Credit: IAFF

Une question présentée était de trouver du soutien pour les retraités pour les soins médicaux chez les pompiers. Les panélistes ont partagé des options pour les pompiers retraités, telles que le plan de remboursement des frais médicaux (MERP), qui relève de l’AIP-FC. Ce plan aide les membres participants à payer l’assurance maladie et d’autres dépenses et sert actuellement plus de 8 600 membres.

La résolution 19 – financement de la recherche sur le cancer – a été adoptée à l’unanimité.

Voir les moments forts de la deuxième journée.

Jour 3

La troisième journée a commencé par une mise à jour réconfortante de l’Association canadienne de la dystrophie musculaire. L’AIP entretient un partenariat de longue date (68 ans) avec les associations canadienne et américaine et a recueilli 679 millions de dollars pour cette cause. Le premier ministre Justin Trudeau a accueilli virtuellement les délégués et leurs invités au Canada et à Ottawa.

L’ambassadrice de Dystrophie Musculaire Canada, Sandra Plagakis. Crédit photo : AIP

Le sujet de la table ronde portait sur la lutte contre les incendies touchant les milieux naturels et urbains. Si, par le passé, les incendies de forêt concernaient surtout les régions du sud et de l’ouest des États-Unis, ils deviennent aujourd’hui une préoccupation majeure dans toute l’Amérique du Nord.

“Notre problème est que nous n’avons pas assez de ressources pour répondre correctement à ces incendies. Nous nous battons depuis des années pour augmenter les effectifs, mais nous n’en sommes pas encore là. Nous devons parfois faire appel à des ressources extérieures à l’État, mais le problème est que ces pompiers n’ont pas forcément la même formation ou n’utilisent pas la même terminologie. Cela crée une certaine déconnexion et entrave les opérations”, a déclaré Tim Edwards, président de la section 2881 de CAL FIRE et pompier depuis 30 ans.

Le personnel du siège de l’AIP a analysé la formation disponible afin de déterminer quels éléments s’appliqueraient aux pompiers structurels qui interviennent dans l’interface et comment ils pourraient utiliser leur équipement existant pour les former. Le résultat a été le lancement du programme de formation de l’AIP « Responding to the Interface – RTI ».

Crédit photo : AIP

Le président général Kelly s’est entretenu avec le président américain Joe Biden de l’importance de la formation RTI ; bien qu’il n’ait pas été publié pour le moment, un financement fédéral sera bientôt disponible aux États-Unis. Le gouvernement canadien a alloué 37,9 millions de dollars en avril 2022 à la lutte contre les incendies de forêt, dont 600 000 dollars seront utilisés pour la formation RTI de l’AIP (en anglais seulement).

Voir les moments forts de la troisième journée.

 Jour 4

La dernière journée de la conférence a débuté par une minute de silence pour un pompier de Memphis, David Pleasant, décédé tragiquement dans l’exercice de ses fonctions la veille au soir.

La dernière table ronde a porté sur les problèmes de santé comportementale chez les pompiers. Les effets du travail peuvent parfois entraîner des problèmes de santé comportementale, ce qui peut provoquer un SSPT menant à l’abus de substances ou même au suicide.

“Bien trop souvent, nous avons ce frère ou cette sœur dans la caserne que personne n’a vu venir. Nous devons être proactifs et conscients et tendre la main à quelqu’un qui est en train de perdre le contrôle et essayer de l’attraper à temps, c’est un peu comme le cancer.” – Le président Edward Kelly

Crédit photo : AIP

Le membre du comité de santé comportementale de l’AIP note qu’ils ont construit le plus grand programme de soutien par les pairs. Les conseillers de soutien par les pairs au sein de centaines de sections locales sont disponibles sur place pour aider un pompier dans le besoin. En 2017, l’AIP a ouvert le Centre d’excellence pour le traitement et le rétablissement de la santé comportementale dans le Maryland, en se concentrant sur les pompiers ayant besoin d’un traitement plus intensif. Actuellement, il est prévu d’ouvrir un deuxième centre sur la côte ouest des États-Unis. Pour les membres au Canada, l’AIP a établi un partenariat avec Edgewood Health Network.

Le congrès s’est terminé sur une note positive lorsque les dirigeants de seize districts du Canada et des États-Unis ont été récompensés lors de la remise des prix de leadership local.

“Nous sommes forts parce que ces leaders sont dans les tranchées et luttent pour les droits et les avantages de nos 330 291 membres. Ces frères et sœurs montrent ce qu’est le leadership, et nous sommes tous fiers de vous”, a déclaré Edward Kelly, président général de l’AIP.

La section locale 162 hôte a été remerciée pour avoir organisé une convention réussie dans la capitale nationale. Le président général de l’AIP, Edward Kelly, remercie le président de la section 162 et son équipe en leur remettant une cloche commémorative.

De gauche à droite : Frank V. Líma, secrétaire-trésorier général, Doug McLennan, président de la section 162 d’Ottawa, et Edward Kelly, président général. Crédit photo : AIP

Le lieu du congrès pour la 58e conférence de l’AIP en 2026 a été déterminé par un vote et ce tiendra à Arlington, au Texas.

Voir les moments forts de la quatrième journée.