Lorsque je suis déménagée à Ottawa, il y a quatre ans de cela, l’abondance d’espaces verts partout dans la région est l’une des choses qui m’ont laissé la plus forte impression. Il me vient en tête peu de villes où, tout au long de l’année, il est facile de se promener, de faire du vélo, de skier ou de patiner pour se rendre à un bureau du centre-ville. La réputation d’Ottawa comme une ville sécuritaire, propre et verte est fréquemment citée dans la liste des raisons pour lesquelles les gens aiment venir ici.

J’ai récemment appris que la zone municipale d’Ottawa comprend plus de 850 parcs et quelques milliers d’hectares de forêts, de terres humides et d’autres espaces naturels. En outre, la Ceinture de verdure de la capitale nationale se compose de plus de 20 000 hectares de territoire domanial, sans compter les parcs, les routes de plaisance et les sentiers récréatifs de la CCN. Comme le stipule la ville d’Ottawa dans son Plan directeur des espaces verts : « Une ville qui parvient à garder ses aires naturelles saines garantit également la santé de ses habitants. Lorsque les gens disposent de beaucoup d’espace et ont facilement accès aux éléments d’un réseau d’espaces verts pour leurs loisirs, la vie saine s’intègre au quotidien et la nature devient une partie visible importante de la vie en collectivité. »

J’aime penser que les visiteurs remarquent la quantité d’Ottaviens et d’Ottaviennes qui adoptent un mode de vie actif. Pour mieux faire passer ce message, nos amis du service des ventes de Tourisme Ottawa ont trouvé une façon novatrice de faire la promotion du potentiel piétonnier d’Ottawa. Ils portent des chaussures rouges, souvent des Converse, lorsqu’ils représentent la capitale du Canada à des événements. Au Centre Shaw, nous adoptons une approche semblable pour mettre en évidence la propreté et le côté écologique d’Ottawa, tout en soulignant à quel point il s’agit d’une destination où il est possible de se déplacer à pied : nous distribuons des podomètres aux planificateurs d’événements, de façon à ce qu’ils puissent calculer le nombre impressionnant de pas qu’ils font lorsqu’ils tiennent un congrès dans nos installations.

Il est palpitant de constater les diverses méthodes auxquelles les planificateurs d’événements ont recours pour intégrer l’accès facile aux grands espaces verts depuis le Centre Shaw lors de la tenue d’événements. Qu’ils prévoient une randonnée en raquettes ou une promenade dans le parc de la Gatineau, une visite au parc Lansdwone pour voir le Fury ou le Rouge et Noir en action, ou encore un tour de bateau sur la rivière des Outaouais, il semblerait que l’abondante beauté naturelle d’Ottawa crée le même attrait chez les visiteurs que chez les résidents. Nous sommes également satisfaits de la réputation de ville sécuritaire dont jouit Ottawa. Il s’agit d’un facteur qui joue en notre faveur comme destination pour les voyageurs nationaux et internationaux. Je suis fière d’être chez moi à Ottawa et encore plus fière d’aider les dizaines de milliers de visiteurs qui viennent tous les ans au Centre Shaw pour prendre part aux nombreuses activités en plein air que notre ville a à offrir.