Nina Kressler

Photo: Brittany Gawley

Pour moi, agir de mentore pour d’autres femmes est un des grands plaisirs et un rôle qui me procure beaucoup de satisfaction et de joie. Je suis fière de connaître du succès dans une industrie encore en grande partie dirigée par des hommes. Avoir été choisie pour diriger le Centre Centre Shaw après une recherche à l’échelle du pays est une des plus belles réussites de ma carrière, et j’étais d’autant plus heureuse que je me joignais à une entreprise prête à contribuer à l’avancement professionnel de ses employées. J’ai le privilège d’être en position de passer les leçons que j’ai apprises au fil des ans à d’autres femmes en début de carrière et à la carrière plus établie.

Quand on demande quels sont les outils ou les compétences nécessaires pour réussir dans les plus hautes sphères de l’industrie, je réponds souvent que l’ouverture à la communication est primordiale. Pour moi, ça signifie de faire savoir à tous mes employés qu’ils et elles peuvent toujours compter sur moi pour les écouter. C’est essentiel parce que je sais que notre personnel, qui est composé en grande majorité de femmes, est au cœur de notre entreprise et performe mieux lorsqu’il est mobilisé et heureux. C’est ma responsabilité de maintenir un milieu de travail favorable grâce à un dialogue honnête et ouvert.

La gestion du risque est un autre aspect très important en affaires et tout comme la communication, ça se passe au quotidien. Notre entreprise doit composer avec de nombreux facteurs de risque : la concurrence, les répercussions des événements internationaux et les situations d’urgence imprévue, notamment. Notre immeuble est ouvert au public et c’est à moi de conserver un équilibre en l’hospitalité et la vigilance. Il faut apprendre à faire confiance à son instinct ; c’est parfois nécessaire de passer à l’action pour gérer le risque ou pour relever un défi de carrière. C’est un message sur lequel j’insiste beaucoup.

womensdayphotoarticle

L’équipe du Centre Shaw compte beaucoup de jeunes femmes dans ses rangs, et elles me disent souvent être inspirées par une dirigeante qui arrive à marier gentillesse et inclusion. Au fil des ans, j’ai peaufiné mon style de gestion pour être aussi inclusive et ouverte que possible. Qu’il s’agisse de livrer un discours, de présenter des cibles de vente audacieuses ou de souligner une étape importante dans la vie d’un employé, je crois fondamentalement qu’il y a toujours moyen de trouver un équilibre entre les affaires et la bienveillance. L’équipe du Centre Shaw est composée de personnes de partout dans le monde, y compris de pays où les femmes sont opprimées. Pour elles, c’est une grande fierté de travailler pour une entreprise qui encourage la réussite et le développement au féminin et qui mise sur un environnement où la gentillesse est aussi importante que l’autorité.

WomenOfTheShawCentre

Dans une entreprise qui fait la belle part aux femmes, le mentorat revêt une importance particulière, surtout auprès des cadres intermédiaires. Je cherche des femmes qui ont le désir et le potentiel de se développer au sein de l’entreprise et je m’efforce personnellement de les aider à bâtir leur confiance et à déterminer les ressources qui leur manquent pour passer à l’échelon supérieur et s’acquitter de leurs tâches plus efficacement. C’est un rôle que j’affectionne particulièrement et, dans une industrie comme la nôtre, avoir la chance de pouvoir compter sur une équipe de femmes fortes est un atout. C’est peut-être plus rapide de faire les choses par soi-même, mais si on veut aller loin, c’est ensemble qu’il faut travailler. Je suis très fière de servir de mentore à des stagiaires de l’industrie de l’hôtellerie et de l’événementiel ; nous avons mis sur pied un programme pour démarrer leur carrière sur le bon pied parce qu’elles incarnent l’avenir de notre industrie.

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, et comme je le fais tous les jours de l’année, j’ai une pensée pour le soutien unique, créatif et sincère dont elles font preuve en se donnant de précieux outils pour développer une foule de compétences. Je sais que, dans le monde des affaires, les femmes font face à des obstacles qui leur sont propres et c’est gratifiant de les voir s’entraider au quotidien pour réussir, en plus de partager la sagesse et l’expérience que j’ai acquise depuis le début de ma carrière. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour que l’égalité des sexes devienne réalité dans les milieux de travail canadien, mais les gains réalisés me permettent d’envisager l’avenir avec optimisme.