Ces installations vertes réduiront considérablement l’impact environnemental sur le coeur du centre-ville en diminuant les émissions de gaz à effet de serre associées à leur exploitation et à la consommation d’énergie. Le conseil d’administration du Centre des congrès d’Ottawa a insisté sur un rendement et un leadership environnementaux solides en raison de l’emplacement de l’immeuble, mais aussi en raison d’un engagement à poser les bons gestes pour l’avenir de la planète.
On a déployé des trésors d’ingéniosité et de créativité pour appliquer des solutions écologiques lors de la démolition et de la construction des nouvelles installations, dont les travaux ont commencé à l’automne 2008. On a pris soin de réduire de moitié les déchets de construction envoyés au site d’enfouissement, en recyclant des matériaux comme le béton, l’acier, le gypse et le bois. Soixante-quinze pour cent des déchets produits par le chantier sont recyclés dans le contexte d’un programme exhaustif d’entreposage dans des bacs et de ramassage de ceux-ci pour l’acier, le bois, le plastique, le gypse et le carton. Les contenants d’aliments et de boissons sont déposés dans des boîtes bleues, tandis qu’un registre détaillé de toutes les lettres de transport sera géré par le consultant LEED du projet.

Durant la construction, les occupants verront leur confort et leur bien-être protégés grâce à un programme de qualité de l’air intérieur qui empêchera l’humidité et les débris de s’accumuler dans le système CVCA et le réseau de gaines, protégera les aires terminées contre les débris de construction et prévoira un nettoyage quotidien, destiné à favoriser un milieu de travail propre et sécuritaire. Un autre volet crucial consiste dans la pose des matériaux qui constituent des sources de poussières, comme les cloisons sèches, et celle des matériaux odorants, comme la peinture et les résines de scellement, avant l’installation des matériaux absorbants, comme les tapis et les carreaux insonorisant.

La lutte contre l’érosion et la sédimentation du sol sur le chantier représente un important sujet de préoccupation. Une clôture anti-érosion a été aménagée sur le périmètre du chantier. Les bouches d’égout pluvial sont protégées avec une toile qui filtre la boue et les sédiments. Il s’agit là d’un autre moyen de maintenir un milieu de travail sain.

En outre, la conception du Centre des congrès d’Ottawa améliorera la durabilité écologique. On réalisera des économies de 25 p. 100 par rapport aux normes du Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments. Voici quelques-unes des solutions retenues à cette fin : l’installation d’un matériel mécanique, de fenêtres et de châssis à rendement élevé; la réalisation d’une enveloppe de bâtiment à haute performance; le recyclage des produits de ventilation; l’amélioration des niveaux d’isolation; l’emploi de pompes et de moteurs à vitesse variable; la pose de détecteurs de présence et de détecteurs de lumière du jour afin de réduire la consommation d’énergie pour l’éclairage intérieur; le recours à des appareils à faible débit pour diminuer la consommation d’eau.

De surcroît, les installations seront dotées d’un système de contrôle thermique afin que seuls les dispositifs de chauffage et de refroidissement nécessaires fonctionnent, et ce, en tout temps. La totalité des espaces de stationnement se trouveront sous le Centre des congrès d’Ottawa, ce qui créera une source de chauffage et améliorera l’efficacité énergétique de l’immeuble.

Afin d’encourager des pratiques respectueuses de l’environnement, un programme d’entretien écologique sera mis en oeuvre. Il fera appel à des produits de nettoyage certifiés Green Seal et Éco-Logo, comme des essuie-tout faits à partir de fibres recyclées. Comme le Centre se trouve en plein centre-ville, les gens ont accès au transport en commun et à des modes de transport alternatifs. Les architectes ont prévu suffisamment d’emplacements pour des supports à bicyclettes ainsi que des douches pour le personnel qui choisira de se rendre au travail en vélo ou en joggant.

Le programme de sensibilisation aux bâtiments verts constitue l’une des pratiques écologiques les plus distinctives du nouveau Centre des congrès et une preuve d’un engagement profond envers la protection de l’environnement. Dans un emplacement central, un kiosque interactif expliquera l’application pratique de la technologie verte dans la construction et l’exploitation de l’immeuble.

L’acronyme LEED signifie « Leadership in Energy and Environmental Design » (leadership en énergie et en design environnemental). Au Canada, la certification LEED est administrée par le Conseil du bâtiment durable du Canada. Le Centre des congrès d’Ottawa est devenu le premier partenaire industriel fondateur canadien de la Convene Green Alliance, organisme communautaire établi à Washington et regroupant de nombreux secteurs de l’industrie des réunions qui se soucient de l’environnement.

L’ouverture du Centre des congrès d’Ottawa est prévue pour avril 2011.

Le Centre des congrès d’Ottawa est un organisme du gouvernement de l’Ontario.